Facebook : de nouveaux émoticônes pour améliorer votre marketing digital

Facebook vient d’annoncer la naissance de nouveaux émoticônes pour toujours plus d’interactions. De nouveaux moyens qui vont permettre de mesurer la popularité des produits ou services des entreprises.

Il fallait des compagnons au traditionnel « J’aime », selon Chris Cox, chief product officer de Facebook. Désormais vous pourrez manifester votre colère, votre étonnement et même votre tristesse. Mercredi, le « bébé » de Mark Zuckerberg a annoncé le lancement de 5 nouveaux émoticônes qui complètent la gamme du bouton « j’aime », pour toujours plus d’émotion.

Si on a longtemps cru à l’arrivée du « j’aime pas », la firme a jugé le bouton trop « négatif » et a opté pour des jolis smileys. Une nouvelle fonctionnalité toujours aussi simple à utiliser puisqu’il suffit de laisser son doigt appuyé sur le bouton « j’aime » pour voir apparaître les émoticônes.

Introducing Reactions

Today is our worldwide launch of Reactions — the new Like button with more ways to express yourself. Not every moment you want to share is happy. Sometimes you want to share something sad or frustrating. Our community has been asking for a dislike button for years, but not because people want to tell friends they don't like their posts. People wanted to express empathy and make it comfortable to share a wider range of emotions. I've spent a lot of time thinking about the right way to do this with our team. One of my goals was to make it as simple as pressing and holding the Like button. The result is Reactions, which allow you to express love, laughter, surprise, sadness or anger. Love is the most popular reaction so far, which feels about right to me!

Posted by Mark Zuckerberg on Wednesday, February 24, 2016

De véritables outils marketing

Et si cette nouvelle réjouit sûrement vos amis virtuels,  c’est aussi la preuve que Facebook est en perpétuelle quête d’innovation. Le réseau social ne sert plus simplement à poster ses photos de jambes allongées sur un transat’ au bord de l’eau. Mark Zuckerberg voit grand et pense business.

Véritable outil marketing, de plus en plus d’entreprises utilisent Facebook pour partager des contenus, relayer leurs actualités ou encore inviter des prospects à des évènements. Il est même possible de mesurer comment votre application est utilisée, ou combien d’achats sont effectués, grâce à Facebook Analytics for Apps. L’arrivée de la version Business de Messenger vient également affiner le travail des Community Managers.

Être au plus proche de ses cibles commerciales

Mais si ces nouvelles fonctionnalités bénéficient aux entreprises, le lancement des nouveaux émoticônes bénéficie lui, au géant de la Silicon Valley. En effet, derrière le bouton « j’aime », il est surtout question de Big Data. En clair, Facebook va pouvoir récolter des données plus précises et, surtout, cerner les émotions de chacun.

Concrètement, Facebook sera désormais capable de mesurer le degré de popularité d’un contenu, ou d’une publicité par exemple. Un bon moyen pour les entreprises de réaliser des campagnes publicitaires correspondantes aux attentes profondes de leur clientèle.

 

Julie Galeski

Posted on 26 février 2016 in Journal

Share the Story

About the Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top