Réseaux sociaux : À quoi servent les communautés ?

widoobiz équipe

Les réseaux sociaux vont vous permettre de conquérir une communauté de personnes qui, à priori, aiment ce que vous faites. Voici quelques conseils pour faire en sorte que ça continue.

Publier son actualité, diffuser de l’info sur son secteur, améliorer sa notoriété. Oui, les réseaux sociaux servent à tout cela. Mais, ce n’est pas tout. Derrière, c’est toute une communauté de personnes que vous allez essayer de fédérer. « À quoi ça sert », vous dites-vous ? Mais, à plein de choses très utiles quand on est une entreprise dynamique comme la vôtre.

Voici trois utilités :

1 Avoir son public

Faire une annonce, c’est bien. Mais, la faire devant des milliers de personnes, c’est encore mieux. À quoi bon sinon de travailler des nuits sur votre nouvelle application. Il faut bien que le monde sache.

Encore faut-il se faire voir. Dans 95% des cas, les internautes suivent vos publications à partir de leur propre mur Facebook, LinkedIn, Google +, Viadeo, etc. Vous êtes donc en concurrence avec toutes les autres publications. À vous d’être créatif pour créer le plus d’affinité possible. Autrement dit, les pousser à appuyer sur les boutons « like », « j’adore » « wouah », « grrr », « triste ».

2 Générer des retours sur votre offre

Rien n’est plus utile que les retours-clients. Tous les grands entrepreneurs vous le diront. Par exemple, Tim Cook commence toutes les journées en lisant les commentaires d’usagers d’Apple. Des analyses qu’il reprend souvent à son compte. Bien sûr, peu d’entreprises ont la force de frappe d’Apple. Il faut prendre l’information où elle se trouve.

Même si les commentaires ne sont pas toujours positifs, dites-vous son auteur a pris le temps de rédiger son désagrément. Ce qu’il ne ferait pas pour tout le monde. La moindre des choses, c’est de lui répondre et, surtout, de faire en sorte que l’erreur ne se reproduise pas. Grâce à votre communauté, vous améliorez votre offre.

3 Vous permettre d’innover

Des retours qui vous permettent d’éviter les problèmes, mais aussi de prendre de l’avance. Si les échanges avec vos communautés sont riches, vous allez pouvoir comprendre ce qui anime vos « fans » : nouveauté, informations, précisions. Faites des tests, montrez à votre communauté que vous ne vous reposez pas sur vos lauriers.

En revanche, prenez toujours garde à rester dans le qualitatif. Vous pouvez vous tromper, mais vous n’avez pas le droit de montrer des images de mauvaise qualité. Mettez des images de couverture, des photos de profils des collaborateurs, des images de fonds qui montrent votre réactivité.

Posted on 14 mars 2016 in Journal

Share the Story

About the Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top